L’ascension : Quand l’amour vous fait gravir une montagne

277478« Pour toi, je gravirais l’Everest ! » On a tous sorti, au moins une fois dans notre vie amoureuse, cette phrase un peu vide de sens et en réalité un peu stupide. Car si on a été nombreux à le dire pour séduire une fille, peu d’entre nous, les mecs (à commencer par moi) ont joint le geste à la parole, histoire d’épater notre cible.

Ce n’est pas le cas de Samy qui a vraiment appliqué à la lettre son engagement. Natif de La Courneuve et de la Cité des 4000, il est raid dingue amoureux de Nadia qui peine à lui rendre la pareille. Pour lui prouver qu’il peut être un homme non seulement aimant mais également stable, il passe un pari avec la jeune femme. Gravir l’Everest. Direction le Népal et l’Himalaya avec un faux CV d’alpiniste mais une détermination à toute épreuve.

L’ascension est tirée d’une histoire vraie, celle de Nadir Dendoune qui en 2008 avait gravi le plus sommet du monde. De cette histoire incroyable, il en a tiré un livre Un tocard sur le toit du monde, sorti en 2010. Bien qu’ayant le bouquin dans ma bibliothèque, je n’avais jamais trouvé l’occasion de découvrir son histoire. Je le regrette ne serait-ce que pour découvrir son récit pour le moins hors du commun.

l-ascension-2-photo4

Si la version cinéma diffère, en tout état de cause, du roman, elle en reprend quelques traits. Samy est un jeune homme de 26 ans qui ne sait pas trop quoi faire de sa vie et qui n’a vu que pour seul horizon une barre de quinze étages et des immeubles aux alentours. Autant dire que l’idée même de s’attaquer à l’Everest relève de la totale inconscience surtout lorsqu’on a aucune expérience et qu’on pour copains de cordée, des gens qui en sont à leur seconde, voire troisième expédition. Tout au long de son périple, Samy devra démontrer qu’il n’est pas un guignol, un tocard qui prend les choses de façon désinvolte mais quelqu’un qui veut aller jusqu’au bout des choses, capable de se dépasser, bref qu’on le prenne au sérieux, même si vous l’aurez deviné, son ascension sera loin d’être une promenade de santé et que le doute s’installera de temps à autre. Après tout s’il peut gravir plus de 8000 mètres, il pourra tout faire dans la vie et conquérir Nadia ?

l-ascension-2-photo5

Une façon de dire que les jeunes de Seine-Saint-Denis ne sont pas tous des glandeurs, des abonnés au RSA ou encore des apprentis djihadistes. A partir du moment où on leur tend la main, qu’on leur fait confiance et que le regard qu’on porte sur eux change, ils peuvent déplacer des montagnes et épater le monde. A travers ce message, L’ascension nous offre également de belles images, nous donnant une occasion supplémentaire de nous évader et de rêver tout simplement.

L’ascension

Un film de : Ludovic Bernard

Pays : France

Avec : Ahmed Sylla, Alice Belaïdi, Kevin Razy, Nicolas Wanczycki, Waly Dia…

Genre : comédie

Durée : 1h45

Sortie : le 25 janvier

Note : 15/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s