Elvis et Nixon : une rencontre (pas si) improbable

Elvis_NixonDans la série, « ces films outsiders qui valent le détour », je voudrais le dernier né de Lisa Johnson.

L’Histoire nous a souvent régalé de rencontres au sommet entre grands de ce monde qu’ils soient politiques, star du showbiz ou intellectuels de renom. Des rencontres qui ont parfois changé la face du monde. Loin de tout cela dans l’histoire dont je vous vais raconter. Mais rocambolesque quand même !

Décembre 1970. Excédé par les manifestations hostiles à la guerre au Viêt-Nam, Elvis Presley souhaite intervenir. Il se rend donc à l’improviste à la Maison-Blanche après un détour à Los Angeles où il embarque un vieil ami. Il souhaite rencontrer le Président des Etats-Unis, Richard Nixon, afin qu’il le nomme agent fédéral. D’abord très surpris par cette requête, son staff en accepte le principe. Après s’être montré très réticent, Nixon en accepte finalement le principe. Débute une visite qui restera dans les annales.

« Une visite qui restera dans les annales… » Enfin oui et non. Durant longtemps, peu de personnes avaient eu connaissance de cette rencontre pour le moins dingue et hautement improbable entre l’homme le plus puissant du monde et la rock-star la plus adulée de tous les temps. Rien ne devait les faire discuter dans le Bureau Ovale, Nixon considérant au départ la requête d’Elvis avec dédain, n’y voyant aucun intérêt politique.

ELVIS NIXON PHOTO5

Pour autant, la démarche de Presley n’est pas si saugrenue. Idole des jeunes et des (jeunes) filles en fleurs, the King n’en reste pas moins un homme aux idées bien arrêtées. Patriote et anticommuniste, il ne supporte pas qu’on puisse manquer de respect et de reconnaissance à l’Amérique. La guerre du Viêt-Nam, et les contestations multiples qui l’accompagnent, le pousse à vouloir agir et à faire quelque chose. Il veut faire quelque chose tel un soldat et servir, rien de plus logique en vous adressant au Commander in Chief.

ELVIS NIXON PHOTO3

Elvis et Nixon, c’est un peu comme si Johnny Hallyday avait rencontré De Gaulle et lui demandait de servir son pays contre ceux qui jetaient des pavés sur les CRS lors de Mai 68 ! Si vous imaginez le côté cocasse de la scène, alors vous imaginez aisément cette rencontre loufoque entre un Président Nixon à la fois agacé mais aussi admiratif face au King et un Elvis Presley qui bien qu’offrant ses services au premier n’en reste pas une star avec toute la mégalomanie qui va avec.

ELVIS NIXON PHOTO4

Résultat, un film assez loquace et drôle malgré une durée relativement courte pour un biopic. Ce n’est finalement pas une si mauvaise chose, les biopic ayant parfois tendance à trop aller dans le détail. Dans Elvis et Nixon, c’est tout le contraire, l’histoire s’étale sur une journée et demie, et le tour est joué. Côté acteurs, on peut saluer la bonne performance de Kevin Spacey, qui décidément aime bien jouer un Président des Etats-Unis, et celle de Michael Shannon, méconnaissable en Elvis Presley même si j’ai le sentiment un peu désagréable qu’ils l’ont vieilli sous ses traits.

Elvis & Nixon

Un film de : Liza Johnson

Pays : Etats-Unis

Avec : Michael Shannon, Kevin Spacey, Alex Pettyfer, Johnny Knoxville, Colin Hanks…

Genre : comédie, historique, biopic

Durée : 1h26

Sortie : le 20 juillet

Note : 15/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s