Brooklyn : quand le cœur hésite entre deux rives

mediaCela faisait un petit moment que je n’étais pas revenu sur mon blog pour vous faire partager mes coups de cœur (ou de gueule) ciné. La « faute » au boulot toujours aussi passionnant mais bien chronophage. Et comme il faut bien aller courir de temps en temps et qu’on n’a toujours pas inventé la journée de 48 heures…

Donc je profite de ce samedi pour vous présenter Brooklyn et sa (très) belle actrice Saoirse Ronan. Nous sommes en 1951. Eilis prend la décision de quitter sa chère et belle Irlande dans l’espoir d’une vie meilleure. Direction les Etats-Unis et New York comme nombre de ses compatriotes. Après des débuts difficiles et malgré le mal du pays, elle arrive à s’intégrer, vit dans un foyer de jeunes filles à Brooklyn, trouve un emploi dans un grand magasin et rencontre Tony, un immigré italien. Mais au moment où tout semble rentrer dans l’ordre, un drame survient dans son pays natal. Direction l’Irlande mais en perte de repères, Eilis devra faire un choix.

BROOKLYN 2 PHOTO3

La raison et le cœur. New York et l’Irlande. Tout au long de l’histoire, notre personnage principal se cherche une place, une identité entre deux rives, deux univers. Parce qu’elle n’y trouvait pas sa place, Eilis avait décidé de quitter son pays pour tenter sa chance aux Etats-Unis. Mais alors qu’elle commence enfin à exister – notamment grâce à son bel étalon italien – l’Irlande la rattrape d’un coup, comme si elle tentait une ultime fois de reconquérir son enfant. Lorsqu’elle rentre, l’Irlande n’a certes pas changé (le pays reste pauvre et doit rattraper son retard économique et industriel) mais il offre la place qu’elle aurait aimé avoir, avec un second prétendant en prime ! Choix très cornélien pour notre jeune Eilis qui ne sait plus à quel saint se vouer et est bien consciente que les choix qu’elle fera conditionnera la suite de son existence.

BROOKLYN 2 PHOTO5

Brooklyn est un film moins sur l’identité (au fond, Eilis sait ce qu’elle est, une immigrée irlandaise qui s’offre une nouvelle vie en Amérique) mais sur l’évolution d’Eilis, cette jeune femme qui ne savait pas trop où elle aillait et qui au fur et à mesure prend de l’assurance, histoire de mieux affronter sa famille (et en particulier sa mère) mais aussi de s’affranchir de cette société irlandaise très catholique et très conventionnelle, sans pour autant lui tourner le dos. Bon, le film n’est pas non plus un chef d’œuvre et la fin est assez prévisible mais Brooklyn reste agréable et reste dans son sujet. Quant à Saoirse Ronan, outre qu’elle irradie l’écran (mon Dieu, qu’est-ce qu’elle est belle !), elle est crédible dans ce rôle de composition, l’actrice étant irlando-américaine et native de New York. Dommage qu’elle soit repartie de la cérémonie des Oscars sans statuette mais ce n’est que partie remise ! :p

BROOKLYN 2 PHOTO6

« Home is home » comme qui dirait Tony dans le film !

Brooklyn

Un film de : John Crowley

Pays : Etats-Unis

Avec : Saoirse Ronan, Domhnall Gleeson, Michael Zegen, Emory Cohen, Jim Broadbent, Julie Walters…

Genre : drame

Durée : 1h52

Sortie : le 9 mars

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s