Pattaya : quand les kairas débarquent en Thaïlande

AFFICHE_PATTAYA_120x160_NOGUCCI_smallJe n’ai pas eu l’occasion de voir Les Kairas, le film qui a fait connaître Franck Gastambide, Medhi Sadoun et ses acolytes au grand public. Mais, s’il est de la même veine que Pattaya, alors je ne devrais pas tarder à le découvrir.

Francky est un jeune de banlieue (comme le veut la formule consacrée) qui est en plein chagrin d’amour. Sa belle, Lilia, l’a quitté exaspérée (entre autres) par son culte pour Vin Diesel. Inconsolable, il passe son temps à envoyer des textos à son ex (qui le lui rend bien) et à trainer avec Krimo, grand loser avec les filles et en quête de web-célébrité. Pour se changer les idées, Krimo propose à Francky d’aller en Thaïlande et plus particulièrement à Pattaya, une station balnéaire où son cousin, Reza, a fait fortune depuis qu’il a quitté la France. Pour s’y rendre à moindre frais, ils ont pour idée d’inscrire à leur insu le nain de leur cité pour le combat de boxe pour nains qui s’y déroule. Krimo et Francky pensent se faire des vacances tranquilles, ils sont loin d’imaginer la suite.

Franck Gastambide revient à derrière la caméra, quatre ans après les Kaïras, pour un résultat qui non seulement m’a plu mais en plus m’a fait complément rire. Il ne faut pas s’attendre à un grand cru, les dialogues sont crus tout comme certaines scènes mais l’atmosphère et le contexte aident à faire passer un moment agréable et de détente au spectateur qui aurait tout simplement envie de se rigoler un bon coup et ne pas (trop) réfléchir. Sensations garanties, le film tourne à fond dans l’autodérision et la caricature avec une certaine réussite. Tout y passe : la télé-réalité, la quête du succès à tout prix (Krimo, interprété par un Malik Benthala hilarant), la Thaïlande, les meufs de cité, Vin Diesel… on passe une bonne partie du film à se tordre de rire et Franck Gastambide se paye tout le monde tout en rendant hommage à certaines scènes cultes notamment celles des films d’arts martiaux.

PATTAYA PHOTO3

Pattaya, c’est également la rencontre de deux humoristes et de deux styles différents : Ramzy et Gad Elmaleh. Si l’un est plutôt en retrait tout au long du film, le second, en revanche, impressionne et surtout nous éclate par son jeu d’acteur, très fidèle à lui-même. Gad Elmaleh fait du Gad Elmaleh, ce qui pourrait en indisposer certains mais qui au bout du compte colle assez bien à l’univers et l’atmosphère du film.

Comme je vous le disais, ne vous attendez pas à de la grande comédie mais on passe un bon moment avec Pattaya. A se tordre de rire et quitte à choisir entre ce film et Aladdin, mon choix est (très) vite fait ! 😉

Pattaya

Un film de : Franck Gastambide

Pays : France

Avec : Franck Gastambide, Malik Bentalha, Ramzy Bédia, Gad Elmaleh, Sabrina Ouazani, Fred Testot…

Genre : comédie

Durée : 1h37

Sortie : le 24 février

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s