Ave César ! : L’Hollywood des années 1950 vu par les frères Coen

562676Je ne suis pas encore un habitué des frères Coen et découvre doucement mais surement leur univers. Un univers un peu déroutant je dois l’avouer, surtout depuis que j’ai vu Inside Llewyn Davis, un film qui m’avait laissé un goût (très) mitigé.

Alors quand je suis allé avoir Ave César !, je me suis demandé à quoi pouvait bien ressembler ce dernier né. Outre que la salle était bondée (allez jeter un coup d’œil sur mon fil Twitter ^^), ce qui est bon signe, la pléiade d’acteurs présents ainsi que la bande annonce nous promettait un bonne comédie sur le papier.

Eddie Mannix est fixeur dans un important studio hollywoodien. Au four et au moulin, il doit gérer les plateaux, les tournages qui s’enchaînent sans oublier les caprices et autres lubies de ses stars. La journée est particulièrement chargée lorsqu’Eddie apprend que Baird Whitlock, son acteur principal dans Ave César, a mystérieusement disparu. Eddie n’est qu’au début de ses surprises et autres tracas pour une journée qui va être décidément longue, très longue.

Ave César !, c’est avant tout un joli hommage à l’Hollywood des années 1950, cet âge d’or du cinéma américain (voire du cinéma tout court) où on ne jurait que les péplums et les films musicaux sans oublier les westerns bien évidemment. Les acteurs étaient glamours à l’écran et le cinéma régnait en maitre, juste avant l’arrivée de la télévision donc certains pensaient même qu’elle condamnerait le septième art ! :p

AVE CESAR PHOTO3

Du moins en apparence car une fois les projecteurs éteints, les soucis s’accumulent entre l’acteur de western imposé par le studio pour s’essayer à la comédie romantique sous l’œil consterné du réalisateur qui n’a pas grand-chose à contester, en passant par les journalistes de la presse à scandale, friandes de quelques ragots et autres scoops croustillants.

AVE CESAR PHOTO1

Sans oublier le communisme rampant. Car il ne faut pas l’oublier, le Hollywood des années 1950 avait tendance à être un peu parano, un peu normal dans le contexte de la Guerre froide. Bien que le maccarthysme ne voit pas directement évoqué dans le film (ce qui est un peu dommage au passage), les frères Coen évoque cette période d’Hollywood où certains acteurs étaient suspectés de sympathie pour l’URSS quand ils n’étaient pas carrément accusés d’être des agents doubles de Moscou ou approchés par des groupuscules, véritables cellules dormantes tentant de faire de l’entrisme via les grandes stars du moment.

AVE CESAR PHOTO4

Ave César ! nous promet un bon moment avec sa distribution plutôt sympa, voire étonnante (oui que vient faire Christophe – pardon Christopher Lambert ! – chez les Coen ? ^^’) où les deux frangins ont voulu faire un joli et sympa clin d’œil au ciné des années 1950, un ciné plus politique qu’il n’y paraît.

Ave César ! (Hail Caesar !)

Un film de : Ethan et Joel Coen

Pays : Etats-Unis

Avec : Josh Brolin, George Clooney, Scarlett Johansson, Channing Tatum, Ralph Fiennes, Tilda Swinton, Jonah Hill, Frances Mcdormand, Christophe Lambert…

Genre : comédie

Durée : 1h46

Sortie : le 17 février

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s