Le temps des rêves : ils voulaient tous casser !

Le_temps_des_revesL’Allemagne s’affirme de plus en plus et semble nous faire oublier qu’elle n’est plus seulement fournisseur officiel de téléfilms et/ou de séries au scénario plus ou moins improbables (bon allez j’avoue j’ai été un grand fan de Verliebt in Berlin plus connu sous son titre francophone du Destin de Lisa ^^’), elle propose des films forts surtout qu’elle concerne son Histoire récente.

Nous sommes en 1989 à Leipzig. Danni et sa bande de potes sont des enfants comme les autres qui vivent encore dans l’illusion de la société est-allemande et de son régime communiste. Quatre ans après, cette même bande de potes se retrouve dans une Allemagne réunifiée en pleine mutation et à plein gaz. Dans ces années 1990 rugissantes, Danni et ses amis tentent de se faire une place dans cette nouvelle Allemagne. Entre joies, espoirs et désillusions, chacun évolue et prend des chemins différents.

Avoir 16 ans en ex-Allemagne de l’Est dans les années 1990, juste au lendemain de la Chute du mur de Berlin, c’est ce que nous propose ce film coup de poing et plutôt bien pensé sur le plan de la mise en scène. Au rythme de la musique techno et alternative, Danni, Mark, Fred et Sternchen basculent de l’illusion à la désillusion, à une période critique de leur vie, l’adolescence. Surprotégés à leur insu dans l’ex-RDA qui promettait une société pacifique et sans guerre où le communisme apportait la prospérité et le bonheur absolu, ils se confrontent à l’Allemagne triomphante, celle qui se relève au lendemain de la Réunification de 1990. Cette réunification fulgurante et brutale, Danni et ses potes n’en profitent pas, à l’image de cette ex-RDA qui cumule les retards et les défis de rattrapage par rapport à l’Ouest. Danni et ses amis sont à l’image de cette jeunesse déboussolée, en manque de repères et qui se met à tout casser. Nos amis sont notamment coutumiers des commissariats de police et des quatre cents coups et ne savent pas trop aller, même s’ils tentent des initiatives comme l’Eastside ce bar et discothèque underground où la jeunesse de Leipzig en profite pour s’enivrer. L’avenir est incertain et de pionniers dans l’ex-société est-allemande, ils deviennent des jeunes lambda en échec scolaire, se sentant exclus de l’Allemagne post-guerre froide.

LE TEMPS DES REVES PHOTO5

Le temps des rêves illustre à merveille et avec force cette jeunesse est-allemande des années 1990 qui n’avait absolument pas été préparée au basculement provoqué par la Chute du Mur et qui se retrouve brutalement propulsée dans une société post-communiste où la loi du plus fort semble être la règle. Ils ne sont pas nostalgiques de la RDA pour autant, et portent un regard sévère sur un régime qui se croyait solide et surtout éternel. Un contexte bien spécial dans lequel notre bande d’amis devra évoluer et surtout préserver au mieux leurs relations.

 LE TEMPS DES REVES PHOTO4

Une autre façon de connaître cet aspect de l’Histoire contemporaine de l’Allemagne et des contradictions qui existent toujours entre l’Ouest et l’Est près de trente ans après ce jour de novembre 1989.

Le temps des rêves (Als wir träumten)

Un film de : Andreas Dresen

Pays : Allemagne

Avec : Merlin Rose, Joel Basman, Ruby O. Fee, Julius Nitschkoff…

Genre : drame

Durée : 1h57

Sortie : le 3 février

Note : 16/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s