Steve Jobs : l’homme derrière le génie (présumé)

8188551-12787531Qui était Steve Jobs, l’homme dont beaucoup considèrent qu’il a changé nos vies (et moi le premier puisque cela fait maintenant quatre ans que je rédige sur un Mac et sept ans que j’utilise un iPhone, abandonnant lâchement Nokia) ?

Un génie ? Un manipulateur ? Un mégalo ? Un homme froid ? Exigeant ? Cassant ? Ou tout cela à la fois ? C’est Danny Boyle a voulu découvrir et percer en réalisant ce second biopic consacré au fondateur d’Apple, en se concentrant sur trois épisodes-clés de ce dernier : le lancement du Macintosh en 1984 – date à laquelle, il est membre fondateur d’Apple – celui de NeXT en 1988 – date à laquelle, il est évincé de la marque à la pomme – et de l’iMac en 1998 – date qui marque son grand retour à l’entreprise de Palo Alto, une peu (beaucoup même !) comme l’homme providentiel, celui de la dernière chance.

Trois périodes qui se déroulent une bonne demi-heure chacune avant la présentation des produits de la marque par Steve Jobs. Nous sommes en coulisses et on voit s’agiter autour de lui son équipe technique mais également des hommes et des femmes majeurs dans son entourage notamment Joanna Hoffman, son fidèle bras-droit et responsable de la communication, John Sculley, le PDG d’Apple, Steve Wozniak, son associé et co-fondateur d’Apple, sans oublier sa fille Lisa, dont les rapports sont assez compliqués.

STEVE JOBS PHOTO1

Initialement dévolu à Christian Bale puis Leonardo Di Caprio, c’est finalement Michael Fassbender qui campe le rôle-titre, suivant l’arrivée de Danny Boyle qui relança le projet après le départ de David Fincher et concluant une période plutôt trouble côté pré-production. Se basant sur la biographie rédigée par Walter Isaacson et publiée moins de trois semaines après la mort du PDG d’Apple, la version de Danny Boyle se veut à la fois plus « grave » et intime sur le plan de la mise en scène. On découvre les différentes facettes de Steve Jobs et ses différents caractères mais aussi et surtout le regard que lui porte son entourage. Un point intéressant notamment, c’est la relation qu’il entretient avec son associé, Steve Wozniak, incarné par un Seth Rogers fou de ressemblance et crédible. Sont-ils vraiment restés amis ou Steve Jobs prend un malin plaisir à rappeler à son associé qu’il est toujours sur le devant de la scène, même lorsqu’il est débarqué à la fin des années 1980 d’Apple ?

STEVE JOBS PHOTO3

Tour à tour, on découvre un Steve Jobs qui convient à tout le monde, c’est à dire que celui qu’on aime, le visionnaire, l’exigeant, le passionné comme celui qu’on déteste (ou qu’on aime détester) à savoir le mégalo, le cynique, le cassant, l’arrogant. Michael Fassbender (que je ne voyais pas forcément pour le rôle au départ) arrive à mettre en avant les différentes facettes de cet homme finalement complexe et dont on ne sait pas au bout du compte s’il faut le considérer comme un génie de l’histoire de l’humanité (au même titre que Einstein, Edison, Les Frères Lumière…) ou bien un bel enfoiré qui avait le sens du marketing pour nous vendre des produits qui se voulaient révolutionnaires (du moment qu’on y croyait vraiment).

STEVE JOBS PHOTO6

Une prestation que l’acteur germano-irlandais a su incarner avec plus de constance et de réalisme, bien plus par rapport à Asthon Kutcher dans la version sortie en 2013. Jobs, réalisé par Joshua Michael Stern, fut une déception car lancé immédiatement après la mort de Steve Jobs alors qu’il aurait du avoir le temps de murir, ce qui n’avait pas échappé à Steve Wozniak qui avait durement critiqué le film. Pas de souci avec Steve Jobs dont il avait clairement indiqué sa préférence même si le film a eu un accueil mitigé lors de sa sortie aux Etats-Unis en octobre dernier.

Steve Jobs

Un film de : Danny Boyle

Pays : Etats-Unis

Avec : Michael Fassbender, Kate Winslet, Seth Rogen, Jeff Daniels…

Genre : biographie

Durée : 2h02

Sortie : le 3 février

Note : 16/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s