45 ans : le spectre du premier grand amour

45_ansOn oublie rarement son premier amour, même quand, bien des années après, vous vous êtes marié, que vous allez fêter votre anniversaire de vie commune et que tout semble aller pour mieux. Jusqu’au moment où ce premier grand amour refait surface, au point de balayer votre existence bien paisible jusqu’ici.

Kate et Geoff sont un couple de sexagénaires heureux et sans histoire. Ils n’ont pas d’enfant mais semblent s’en accommoder profitant de leur chien et de leur bocage britannique. A la fin de la semaine, ils vont fêter leurs quarante-cinq ans de vie commune et ils sont en pleins préparatifs comme dans les jours précédents leur mariage. C’est alors que Geoff apprend une nouvelle invraisemblable : le corps de son premier grand amour a été retrouvé dans les Alpes suisses où elle avait fait une chute dans une crevasse lors d’une expédition quelques années que Geoff ne rencontre Kate. Pour le couple, cette nouvelle bouleverse leur équilibre et vie paisibles. La semaine qui précède leur anniversaire de mariage sera bien particulière.

45 ANS PHOTO3

Peut-on oublier son premier amour et surtout quelle place il occupe des années après, lorsque tout semble en ordre ? C’est la question à laquelle sont confrontés Charlotte Rampling et Tom Courtenay qui doivent affronter cette nouvelle comme on affronte un spectre, un fantôme surgi tout droit du passé, au moment où on s’y attend le moins. Mais le couple n’agit pas de la même façon et ne gère pas cette bouleversante nouvelle de la même façon également. Si Kate, tout en comprenant que son époux soit déboussolé, craint que l’annonce de la mort de Katya ne l’éloigne de lui. Tout en souhaitant aller de l’avant, elle se met à creuser dans le passé de son époux et voir à quel point son histoire avec Katya l’a marqué. De son côté, Geoff se met à hésiter et voit ses certitudes mises à mal. Si Katya n’avait pas chuté dans cette crevasse, il serait certainement resté avec elle ! En dépit de l’amour sincère et fort qu’il porte à son épouse, le souvenir de Katya ravisse chez lui une certaine tension qui se déplace au sein même de son couple. Place aux non-dits, aux choses qu’on cache, qu’on tait, comme le spectre de Katya avait façonné Kate et Geoff et dicté le fonctionnement de leur couple ainsi que de leur choix.

45 ANS PHOTO5

Pour être honnête avec vous, j’ai eu un peu de mal à accrocher à l’intrigue au point qu’à divers moments, je me suis tout simplement endormi. La faute à un rythme lent mais aussi à une atmosphère qui nous donne le sentiment que l’on tourne en rond du début à la fin, surtout à la fin. Bref, c’est pas non plus catastrophique mais heureusement qu’il ne dure qu’une heure et trente-cinq, minutes, ça laisse le temps de digérer !

45 ans (45 years)

Un film de : Andrew Haigh

Pays : Royaume-Uni

Avec : Charlotte Rampling, Tom Courtenay, Geraldine James, Dolly Wells, David Sibley…

Genre : comédie sentimentale

Durée : 1h35

Sortie : le 27 janvier

Note : 9/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s