Le Convoi : du go-fast à l’embouteillage

ob_aea351_cwll-sawwaepz4e-jpg-largeLes films d’action, on vous les présente toujours avec de l’adrénaline, du suspense en veux-tu en voilà ! et une intrigue qui doit normalement vous scotcher du début à la fin. En plus, si Benoit Magimel est de la partie, c’est encore mieux.

Le Convoi, c’est l’histoire d’un go fast, celui de trafiquants qui tentent de faire passer, à toute vitesse et en utilisant l’autoroute, plusieurs dizaines de kilo de cocaïne de l’Espagne vers la France. Lors d’un contrôle de la Guardia Civil (la police espagnole), un membre du convoi tente un passage en force et meurt sur le coup. Traqué, désemparé et aux abois, le groupe s’effondre sans compter qu’un traitre est parmi eux et qu’une autre équipe concurrente tente de récupérer la cargaison. Alex, mentor et leader du groupe, intervient pour sauver la vie de ses hommes.

La bande-annonce plutôt bien réussie et convaincante m’avait poussé à jeter un coup d’œil à ce nouveau film, histoire de trouver des sensations fortes et être bluffé. Mais en réalité, j’ai passé beaucoup plus de temps à consulter ma page Facebook et celle de mes contacts, tant j’ai eu du mal à rester accroché à l’intrigue. Le film part pourtant à 300% à l’heure pour finalement partir dans tous les sens et subir un embouteillage : on s’ennuie assez rapidement, les dialogues deviennent interminables et on se demande où se trouve Benoit Magimel, pas si présent durant le film, du moins durant la première moitié.

LE CONVOI 3 PHOTO1

Il faut dire que faire un film sur un go-fast est assez ambitieux quand on sait qu’on va filmer des bagnoles qui vont jouer au gendarme et aux voleurs durant près d’une heure et quarante-quatre minutes. Mais il y a comme un sentiment de déjà vu, déjà entendu et ce manque de nouveauté est criant. On se perd, on s’impatiente, la faute à un rythme paradoxalement assez lent, un comble pour un film qui vous promet de la vitesse !

LE CONVOI 3 PHOTO2

Car niveau vitesse rien à voir avec la saga Fast and furious ou encore Need for Speed que j’avais découvert il y a deux ans et qui était plus que correct même si on se doute aussi que le scénario n’est pas non plus exceptionnel en soi. C’est sans doute cela qui fait la différence : faire un thriller à la française en s’inspirant des codes des films d’action US. Le résultat est assez mitigé, pour ne pas dire gâché.

LE CONVOI 3 PHOTO5

Bien dommage quand on sait que Benoit Magimel est présent dans le film et dont on aurait pu penser qu’il donnerait un certain peps. Il faut dire que non in fine !

Le Convoi

Un film de : Frédéric Schoendoerffer

Pays : France

Avec : Benoît Magimel, Reem Kherici, Tewfik Jallab, Sofian Khames…

Genre : action

Durée : 1h42

Sortie : le 20 janvier

Note : 8/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s