Made in France : chronique d’un film maudit

Mauvaise surprise quand j’ai lu cette info sur la page Facebook de Première. Made in France, le film de Nicolas Boukhrief, sortira bien le 29 janvier mais uniquement en VOD (vidéo à la demande). La sortie en salles, programmée pour le 20 janvier, a finalement été annulée.

Fin de partie pour un film considéré comme maudit. Tourné en 2014, Made in France était prêt pour janvier 2015. Mais les attentats de Charlie Hebdo (dont on célèbre le triste anniversaire cette semaine) sont passés, obligeant les réalisateurs et les producteurs à reporter à une date ultérieure.

Une date qui semblait être arrêtée pour le 18 novembre. La promotion était même en cours et j’ai eu l’occasion de découvrir le film en avant-première à l’UGC Ciné Cité Les Halles, fin octobre. Trois semaines après, les attentats du Bataclan, du Stade de France et des terrasses concernées, ont exclu toute nouvelle sortie.

Malgré les horribles et odieux attentats de novembre, le réalisateur se voulait encore optimiste pour montrer son film en salle tant il est de notoriété publique. Pour l’avoir vu, je pense que c’est effectivement le cas. Pour rappel le film suit le parcours de Sammy, un journaliste de confession musulmane qui, tirant à profit de sa double-culture, s’infiltre dans une cellule terroriste se réclamant d’Al-Qaeida, et projette de réaliser des actions terroristes en France.

Le film pensé et réalisé bien avant les attentats que nous avons connu a connu bon nombre de péripéties et a surtout rencontré une certaine frilosité pour ne pas dire hostilité de la part de certaines productions ou bien encore distributeurs en raison du caractère assez lourd et sensible du sujet. A plusieurs reprises, Nicolas Boukhrief a du convaincre, expliquer sa démarche avant que finalement Studio Canal (filiale de Canal Plus) prenne le film sous son aile. Il paraît malheureusement clair que les attentats du 13 novembre ont porté un coup « fatal » au film dans la mesure où il ne sera proposé qu’en VOD et non sur grand écran comme initialement prévu, certains producteurs et distributeurs ayant du faire part de leur probable inquiétude, voire appréhension.

Dans le contexte post-attentats que nous connaissons, Made in France aurait mérité d’être diffusé à plus grande échelle, à des fins de compréhension justement. Car Nicolas Boukhrief, dans son film, cherche à comprendre. Comprendre comment des jeunes gens, nés Français, se lancent dans une telle entreprise, en quête de valeurs, et d’un romantisme qu’ils ne retrouvent plus dans celles de la République. Le film s’interroge également sur les affres de notre société en pointant également certains de nos ratés notamment en matière de politique de la ville.

Le film sortira donc en VOD, ce qui va limiter son impact à mon sens dans la mesure où il n’a qu’une promotion limitée et une cible plus réduite. Malgré tout, ce film mérite d’être connu et surtout vu, ne serait-ce que par action citoyenne. Gageons que certains auront la présence d’esprit de le voir, pour ma part je vous livrerai ma critique au moment de sa sortie en e-cinema.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s