Tangerine : l’histoire d’une Cendrillon un peu spéciale

tangerine-posterNous sommes le premier week-end de 2016 et ce début d’année je vous propose d’aller à la Cité des anges, à la rencontre d’un personnage bien particulier mais tellement drôle.

Sin-Dee est une prostituée transsexuelle qui vient sortir de prison, après y avoir passé un mois pour possession de stupéfiants. Elle retrouve sa meilleure amie Alexandra, prostituée et transsexuelle également, en ce jour de réveillon de Noël. Cette dernière lui apprend, maladroitement, que son copain, la trompe avec une femme. Hors d’elle, Sin-Dee parcourt tout Los Angeles à la recherche de sa rivale et demander accessoirement des comptes à son petit ami infidèle.

Présenté au dernier festival de Sundance (consacré au cinéma indépendant), Tangerine a fait l’objet d’un buzz appuyé pour une raison simple : ce film a été entièrement tourné avec un iPhone (un 5s pour être plus précis), ce qui donne à ce long-métrage une saveur assez particulière faisant la part belle à l’improvisation et aux situations les plus imprévues.

Tourné avec peu de moyens (techniques et financiers), Tangerine détonne par son côté authentique et assez gonflé où l’improvisation et les situations de rue ont la part belle, donnant parfois lieu à des moments de stress pour Sean Baker. Le réalisateur n’avait pas reçu l’autorisation de filmer dans le métro de Los Angeles et avait du, le plus souvent, tourner à l’arrache, tout comme dans certains quartiers chauds de la cité des Anges, repère de prostituées et de dealers où, comme l’explique au magazine Première, son scénariste s’était fait voler son portefeuille dès le premier jour de tournage.

TANGERINE PHOTO1

Un tournage qui n’a pas été de tout repos donc mais qui donne non seulement de l’intérêt mais également une force à ce film assez loufoque où notre personnage principale ne se prend pas tellement au sérieux, bien au contraire ! Déterminée à connaître celle qui tente de lui piquer son petit ami, Sin-Dee en devient hystérique et déambule dans les quartiers underground de Los Angeles, bien loin de l’image carte postale que l’on se fait de la métropole californienne, sous le regard à la fois étonné et blasé d’Alexandra qui ne pense qu’à son concert et qui aimerait ne pas trop se mêler à la scène de ménage à venir.

TANGERINE PHOTO3

Résultat, on rigole de la mésaventure de notre transsexuelle qui s’estime trahie par son homme alors qu’elle a tout risqué pour lui et le film enchaine les quiproquos et autres situations cocasses, grâce notamment au rôle de soutien des personnages secondaires. Une Cendrillon spéciale (mais attachante) dans une métropole tout aussi spéciale, ce qui donne à Tangerine, une saveur assez agréable et un film bien marrant, rien de tel pour démarrer cette nouvelle année.

Tangerine

Un film de : Sean Baker

Pays : Etats-Unis

Avec : Kitana Kiki Rodriguez, Mya Taylor, Karren Karagulian…

Genre : comédie dramatique

Durée : 1h27

Sortie : le 30 décembre 2015

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s