Au cœur de l’océan : survivre quelque soit le prix

899456210-au_coeur_de_l039ocean-1Moby-Dick. C’est un classique de la littérature anglo-saxonne que tout le monde connaît et qui raconte l’histoire d’un capitaine qui part à la recherche d’un énorme et féroce cachalot du même nom. Mais connaissez-vous l’histoire qui a inspiré l’œuvre de Herman Melville ? C’est ce que le réalisateur d’Apollo 13, Ron Howard, nous propose dans un récit épique, tout aussi impressionnant que fou.

Herman Melville, un écrivain devant faire ses preuves, cherche à recueillir des témoignages pour son prochain livre à propos du naufrage de l’Essex, un bateau parti à la chasse à la baleine et attaqué par une créature aux dimensions hors normes, quelques décennies plus tôt. Il rencontre Thomas, un homme d’un certain âge qui avait été engagé comme mousse lors de l’expédition. Il se livre non sans mal, d’autant plus qu’il garde un terrible secret qu’il n’a jusqu’ici confié à personne, ni même à son épouse. Quel est donc ce non-dit qui ne demande qu’à être relevé mais que Thomas refuse d’avouer jusqu’ici ?

Ce terrible secret, je ne vous le dirai pas (vous vous en doutez bien ^^’) mais les fans de Moby-Dick devraient le deviner sans aucun souci. Toujours est-il qu’il résume à lui-seul le terrible dilemme auquel furent confrontés les naufragés de l’Essex juste après l’attaque de la baleine et le naufrage qu’il s’en est suivi. Dans l’immensité de l’océan, sans terre visible, ni possibilité de boire et sans nourriture, comment faire pour survivre ? Et surtout jusqu’où est-on prêt pour survivre ? Quand vous aurez découvert le terrible secret de Thomas, vous n’aurez aucun mal de conclure que Koh-Lanta, c’est finalement le Club Med par rapport à l’épreuve subie par les naufragés de l’Essex !

AU COEUR DE L OCEAN PHOTO5

Car au-delà de la survie et de l’aventure, la morale ne se trouve pas très loin et quand on est en situation extrême, quand sa vie ne tient plus qu’à un fil, la dite morale devient secondaire. Au cœur de l’océan, c’est avant tout la chronique d’hommes qui doivent survivre à tout prix et qui n’ont aucune alternative. Une façon de se dire également que l’humain le pas sur les préceptes religieux et moraux et que l’homme redevient à l’état de nature lorsqu’il en est contraint.

AU COEUR DE L OCEAN PHOTO4

Une incroyable épopée humaine que nous filme Ron Howard avec des effets spéciaux plutôt réussis et des plans séquences soignés. La baleine responsable du naufrage de l’Essex est (effectivement) impressionnante et on devine bien vite que l’ensemble de l’équipage ne peut rien faire contre ce mastodonte et encore moins contre la nature et ses lois. Ni même Chris Hemsworth, notre British beau gosse dans le rôle du second capitaine Chase. Bien au contraire, et comme les autres naufragés, il est rudement mis à l’épreuve.

AU COEUR DE L OCEAN PHOTO3

Une folle odyssée à découvrir.

Au cœur de l’océan (In the heart of the sea)

Un film de : Ron Howard

Pays : Etats-Unis

Avec : Chris Hemsworth, Benjamin Walker, Cillian Murphy, Ben Whishaw, Tom Holland, Brendan Gleeson…

Genre : aventure

Durée : 2h01

Sortie : le 9 décembre

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s