La Dernière leçon : Partir. Dignement

LADERNIERELECON_120.inddPour finir cette semaine cinématographique et avant d’attaquer la suivante qui risque d’être assez excitante et explosive, petite réflexion et découverte d’un film qui traite d’un sujet de société, la fin de vie et le droit de mourir dans la dignité.

C’est l’histoire de Madeleine, dite Maddy. A 92 ans, cette femme, sage-femme à la retraite, a tout connu : un mariage réussi, deux enfants, trois petits-enfants, le combat pour les droits des femmes… Mais au dernier chapitre de sa vie, elle profite de son anniversaire pour annoncer à ses proches qu’elle a décidé de mettre fin à ses jours, « les forces venant à lui manquer », et qu’elle a elle-même fixé les conditions de son départ. Sous le choc, Diane et Pierre, ses enfants, ne comprennent pas la décision soudaine et brutale de leur mère. Celle-ci n’en demeure pas moins déterminée à aller jusqu’au bout, bien décidée à leur donner une « dernière leçon ».

Le film est un choc brutal pour le spectateur que nous sommes car il met en lumière, une réalité que notre société cache par pudeur, qu’on a encore du mal à évoquer de manière frontale et sans tabou : la fin de vie et le choix que font certains, sentant qu’ils n’en peuvent plus et que leur heure est venue, de prendre les devants et de s’en aller. Un choix que Madeleine impose, qu’elle le veuille ou non, à ses enfants et au reste de sa famille qui ne peut qu’être divisée et prise au dépourvue par cette nouvelle soudaine. Le frère et la sœur vont en effet s’opposer (violemment) tout au long de l’histoire, les positions de l’un et de l’autre étant radicalement opposées. Des positions qui cachent mal certaines blessures qui resurgissent du passé. Si Diane a plutôt été proche de sa mère, ce n’est pas le cas de Pierre qui a toujours eu le sentiment d’avoir été abandonné par Madeleine au profit de ses combats et actions féministes. Un sentiment qui s’exprime de manière tout aussi brutal à l’annonce du projet de cette dernière mais qui dans le même temps, peut être l’occasion de réconcilier enfin la mère et son fils.

LA DERNIERE LECON PHOTO6

L’occasion également pour Madeleine de faire le bilan et d’organiser son départ. Une organisation très méticuleuse que la mise en scène du film rend très bien et qui donne une certaine mélancolie. Je pense notamment à ces scènes où la nonagénaire trie ses effets personnels pour les attribuer à ces proches, signe que sa détermination reste sans faille. Oui, Madeleine veut pouvoir partir mais pas n’importe comment non plus, ne serait-ce que pour profiter de ses derniers moments avec ses proches, malgré tout.

LA DERNIERE LECON PHOTO3

Inspiré d’une histoire vraie, La Dernière leçon nous donne un regard réaliste et dur sur la fin de vie avec ces corps usés, diminués et meurtris. Marthe Villalonga offre une prestation éblouissante de Madeleine qui jusqu’au bout se bat pour maintenir sa dignité. Une façon de nous dire que même si la vieillesse n’est pas un naufrage, il faut aussi savoir partir quand il est temps.

LA DERNIERE LECON PHOTO5

Une formidable leçon de vie en somme.

La Dernière leçon

Un film de : Pascale Pouzadoux

Pays : France

Avec : Sandrine Bonnaire, Marthe Villalonga, Antoine Duléry, Gilles Cohen…

Genre : drame

Durée : 1h45

Sortie : le 4 novembre

Note : 16/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s