A vif ! Un bon film… alimentaire

a-vif-afficheBradley Cooper en chef cuisiner arrogant, (trop) sur de lui et faisant voler des casseroles et des assiettes par dessus ses commis. Vous en rêviez ? John Wells l’a fait pour un résultat… potable !

Mais tout d’abord le synopsis : Adams Jones est un chef cuisinier de renommée internationale, véritable rock-star à l’instar d’un Gordon Ramsay. C’est surtout un homme arrogant, capricieux et qui sombre progressivement dans la drogue, l’alcool et l’addiction au sexe, ce qui lui fait perdre son restaurant parisien. Devenu sobre et décidé de revenir sur le devant de la scène culinaire, il quitte la Nouvelle-Orléans, son lieu de repentance, pour Londres. Avec l’aide de ses anciens collègues et adjoints ainsi que de nouveaux venus, il est bien déterminé à conquérir une troisième étoile au guide Michelin.

Pour préparer le rôle, Bradley Cooper a pris des cours de cuisine avec le célébrissime et tout aussi colérique chef écossais Gordon Ramsay, afin de donner une certaine crédibilité à son personnage. Le souci, c’est qu’on a un peu de mal à accrocher à ce dernier qui préfère dégager ses mauvais côtés plutôt que ses qualités. Adam Jones est en effet quelqu’un de rapidement insupportable, qui déconsidère les gens et qui n’hésite pas à les piétiner. C’est peut-être le prix à payer pour être un chef cuisinier de son rang et jouer dans la cour des grands sans compter que ce milieu, derrière la découverte des saveurs est sans pitié.

A VIF 2 PHOTO1

Car le monde de la cuisine est très concurrentiel et tous les sales coups sont permis, comme celui qu’Adam avait fait à Michel (incarné par Omar Sy) en mettant des rats dans le restaurant parisien de ce dernier, entrainant la fermeture immédiate de ce dernier. Pour tenir dans ce milieu, vous devez vous préparer à des sacrifices, notamment sur votre vie privée, afin d’exceller.

A VIF 2 PHOTO5

Bien que cet aspect du film fut abordé, il faut dire que j’ai eu un peu de mal à accrocher comme si on cherchait à se concentrer sur Adam Jones pour voir en lui, un homme torturé et plus complexe. Derrière son arrogance, c’est un homme en rédemption qui sait que la cuisine l’a détruit mais peut également le sauver. Pour ce faire, cependant, tout semble avoir été misé sur la belle gueule de Bradley Cooper pour rendre le film comestible, ce qui est un peu dommage ! Pour preuve, les seconds rôles brillent par une certaine transparence au point de se demander s’ils étaient vraiment utiles pour l’intrigue, in fine.

A VIF 2 PHOTO2

A vif ! est potentiellement un bon film qui aurait pu traiter son sujet avec davantage de rigueur et de force. Mais un rythme plutôt ennuyeux et un sentiment de « scénario prévisible » rendent le film plutôt potable sans être un navet pour autant. Au moins, on pourra toujours se montrer positif par rapport à la présence d’Omar Sy qui tranquillement installe sa carrière US.

A vif ! (Burnt)

Un film de : John Wells

Pays : Etats-Unis

Avec : Bradley Cooper, Sienna Miller, Omar Sy, Daniel Brühl, Emma Thompson, Uma Thurman…

Genre : comédie dramatique

Durée : 1h40

Sortie : le 4 novembre

Note : 11/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s