Lolo : mon fils, ce trouble-fête

388359Les hommes que nous sommes n’avons pas une mais deux femmes dans notre vie : notre compagne (le plus souvent, la mère de nos enfants) et notre mère, notre première femme. Une relation particulière qui suscite (parfois) la jalousie et une compétition entre la mère et sa belle-fille.

Alors imaginez lorsque la femme de votre vie (je parle de votre maman) décide de convoler en nouvelle relation avec un autre homme ! Sentant la menace se préciser, vous n’envisagez qu’une chose : que la relation se ramasse la figure pour que vous puissiez maintenir votre suprématie !

C’est exactement ce qui arrive à Eloi, incarné par le génial Vincent Lacoste dans la nouvelle comédie de Julie Delpy. Lolo comme le surnomme affectueusement sa maman, Violette, est un jeune de 20 ans, vivant chez sa mère et à ses crochets. Cette dernière, divorcée et collectionnant les échecs amoureux et en thalassothérapie à Biarritz avec sa meilleure amie, fait la connaissance de Jean-René, informaticien, divorcé lui aussi. Très vite, le couple s’engage dans une relation sérieuse et Jean-René s’installe à Paris pour rejoindre sa nouvelle compagne et son univers, la haute-couture. Ce qui n’est absolument pas du gout de Lolo qui fera tout pour mettre fin à cette idylle et assurer sa place de favori.

LOLO PHOTO2

« Mon fils, c’est l’avenir de l’humanité ! » C’est en toute (im)modestie que Violette présente Eloi à Jean-René sans se douter que sa belle progéniture est en réalité un vrai diable, qui ne recule devant rien pour écarter celui qui a osé prendre sa maman, sa femme ! Le complexe d’Œdipe joue à plein dans cette comédie qui nous offre moments comiques sur moments comiques. On aurait pu craindre que la présence de Dany Boon rende le film un peu lourd avec un sentiment de réchauffé mais son association avec Vincent Lacoste donne une bon duo comique sous l’œil d’une Julie Delpy admirative de son fils au point qu’elle le trouve génial et surtout insoupçonnable. Lolo mène une guerre totale à son nouveau beau-père dont il espère qu’il rejoindra la liste de tous les prétendants de sa mère très rapidement, en faisant preuve de malice et de manipulation. Ce qui donne lieu à des scènes comiques crédibles où on rigole à gorge déployée.

LOLO PHOTO4

Résultat, Julie Delpy nous offre une comédie drôle, avec un Vincent Lacoste qui campe un jeune adulte immature, egocentrique et bien égoïste et un Dany Boon, en quadragénaire un peu naïf et qui doit composer avec ce beau-fils très encombrant. Le rythme est bon, on rigole à tout va et le trio Delpy – Dany Boon et Lacoste fonctionne à merveille. Une comédie sympa en ces vacances de la Toussaint qui vous donnera un autre regard sur votre rejeton, si vous êtes mère (ou père) célibataire ! 😉

Lolo

Un film de : Julie Delpy

Pays : France

Avec : Julie Delpy, Dany Boon, Vincent Lacoste, Karin Viard…

Genre : comédie

Durée : 1h39

Sortie : le 28 octobre

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s