Adama : une histoire de frères et de courage

277503Je ne suis plus très dessin animé et autres films d’animation. Sans doute parce que j’ai passé l’âge et pense (à tort) que ce genre n’est plus pour moi mais il suffit parfois que je tombe sur une bonne bande-annonce à l’histoire originale pour changer d’avis.

Ce fut exactement le cas pour Adama. L’histoire est celle de ce petit garçon de douze ans vivant en Afrique subsaharienne (probablement le Sénégal) dans un village. Au delà des Falaises, c’est le monde des Souffles (comprenez le désert). Lorsque son grand frère décide de quitter son village pour ce monde-là, son père et le village ont un mauvais pressentiment. Mais les ainés interdisent à quiconque d’aller à sa recherche. Adama décide tout bonnement de ramener son grand frère. Comme pour lui une aventure qui le mènera jusqu’en France et à Verdun… en pleine Première Guerre mondiale.

Adama, c’est avant tout une histoire, inspirée de faits réels. Une histoire de frères et du respect mutuel qu’ils ont. Adama a une admiration sans bornes pour Samba qui est à peine majeur et qui décide de partir et de retrouver ce frère qu’il aime tant et dont il n’accepte pas qu’on ternisse son image. C’est un peu oublier que durant ce temps, c’est la Grande Guerre et une réalité qu’Adama est loin de soupçonner. Tout comme son grand frère d’ailleurs qui, voulant vivre sa vie et ne pas suivre immédiatement les traditions, se rend bien compte de cette réalité, notamment les tranchées ou bien encore le gaz sarin.

ADAMA PHOTO1Mais malgré le danger, Adama n’hésite pas, ce qui suppose une force de caractère, de courage et surtout de maturité. Une maturité qui lui permet de survivre mais surtout de s’imposer face aux adultes, pas toujours compréhensifs, voire bienveillants à son égard. Ce qui est bien différent pour le spectateur que nous sommes et qui ne rêve que d’une chose : qu’il parvienne jusqu’au bout.

ADAMA PHOTO5En ces temps de commémoration de la Grande Guerre, Adama a toute sa place. Un film qui est certes ciblé pour un jeune public mais qui en réalité s’adresse à tout le monde. Il rend qui plus est hommage aux tirailleurs sénégalais et des autres colonies qui se sont engagés dans l’armée française et défendre ce qu’on appelait à l’époque la métropole.

Un joli conte à faire découvrir et qui fait office de devoir de mémoire, partie intégrante de notre histoire.

Adama

Un film de : Simon Rouby

Pays : France

Avec :

Genre : film d’animation

Durée : 1h21

Sortie : le 21 octobre

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s