Au plus près du soleil : secrets, mensonges et complexes d’Œdipe

522468Secrets, mensonges, non-dit et complexe(s) d’Œdipe. Le programme paraît chargé dans le nouveau film d’Yves Angelo où comme souvent, un petit détail, une petite rencontre peut tout faire basculer, surtout si le passé s’en mêle.

Comme ce jour où Sophie, juge d’instruction interroge Juliette, une prostituée, dans le cadre d’une enquête en vue d’une mise en examen pour abus de faiblesse. Au cours de l’interrogatoire, elle découvre que la prévenue est la même biologique de son fils Léo, né sous X dix-huit ans auparavant. Malgré les multiples mises en garde de son mari Olivier qui suggère de dire la vérité à leur fils, Sophie décide de poursuivre l’instruction au lieu de se dessaisir afin de ne pas être juge et partie. Olivier rencontre finalement Juliette dans le plus grand secret sans qu’elle connaisse les véritables raisons de son aide.

Au plus près du soleil, c’est l’histoire d’un secret de famille qu’une simple rencontre une juge et son prévenu risque de tout menacer. Et tout d’abord, la vie de famille de Sophie qui cherche à protéger son fils à tout prix. Cependant, plutôt que de s’éloigner au maximum de Juliette, menace clairement identifiée, elle ne peut pas résister à l’envie de s’acharner comme on s’acharnerait sur une proie. Juliette, c’est une jeune femme qu’il faut punir parce qu’elle a fait des mauvais choix dans sa vie et notamment un impardonnable dans les yeux de Sophie, celui d’avoir abandonné son fils à la naissance. Au risque de flirter avec le danger et la menace que la vérité éclate.

AU PLUS PRES DU SOLEIL PHOTO4

Ce risque est d’autant plus augmenté par l’attitude même d’Olivier qui se rapproche de Juliette. On ne sait pas tellement ce qui pousse ce dernier à contacter la jeune femme hormis peut-être le fait qu’il cherche inconsciemment que ce secret éclate et que son fils adoptif découvre sa filiation. Olivier joue donc sur deux tableaux et dangereusement, on en devine qu’il mesure très peu les conséquences de son attitude.

AU PLUS PRES DU SOLEIL PHOTO3

Mais Juliette n’est pas en reste. Femme fatale et séduisante, elle connaît son pouvoir sur les hommes, pouvoir qu’elle n’hésite pas à user notamment auprès d’Olivier afin de mieux percer ses réelles intentions. Résultat, le film évolue dans un huis-clos assez étrange où la confiance fait place à la manipulation et la suspicion notamment entre Sophie et Olivier, pris à son propre jeu. Le film pêche un peu par une certaine lenteur mais conserve un certain suspense, laissant place à un dénouement auquel personne, moi le premier, n’aurait pensé. Ce genre de dénouement qui vous laisse un goût amer dans la bouche.

Un huis-clos et un climat un peu bizarres qui rendent le film convaincant sans doute grâce aux principaux rôles féminins assurés par Sylvie Testud et Mathilde Brisson. Une manière aussi de se dire qu’un secret s’il est conservé envers et contre tout finit par laisser des traces et des conséquences, le plus souvent incontrôlables et irréversibles.

Au plus près du soleil

Un film de : Yves Angelo

Pays : France

Avec : Sylvie Testud, Grégory Gadebois, Mathilde Besson, Zacharie Chasseriaud…

Genre : drame

Durée : 1h43

Sortie : le 9 septembre

Note : 13/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s