Nos futurs : et si pour avancer, il fallait aller en arrière ?

NOS_FUTURS_120_RVBEt si pour avancer dans sa vie, il fallait non pas aller de l’avant mais bien en arrière ?

Yann est au milieu de la trentaine et dirige le cabinet de courtage de son père décédé. Il est marié mais n’a pas d’enfant. Le lendemain de sa surprise d’anniversaire, il se rappelle de son ami d’enfance, Thomas, dont il n’a plus de nouvelles depuis le lycée et décide de reprendre contact. Les deux amis finissent par se retrouver et si Yann a plutôt évolué, Thomas est resté le même. Pour célébrer leurs retrouvailles, ils imaginent un drôle de projet : organiser une fête comme celle qu’ils avaient organisé il y a une quinzaine d’années avec tous les présents de l’époque. L’occasion de mettre leur amitié à l’épreuve et voir si elle a résisté à l’épreuve du temps.

Yann et Thomas c’est avant tout deux personnes que tout rassemble mais tout sépare également, comme s’ils ne vivaient pas sur la même planète, à la même période. Là où Yann est collé à son smartphone, gère son entreprise et semble un peu refermé sur lui-même, Thomas est resté l’ado fumeur de joints, qui vit dans une chambre de bonne en mode Premiers Baisers (avec le téléphone filaire et le Minitel) ne se prend pas tellement au sérieux et qui roule encore en mobylette comme s’il avait 15 ans ! Mais Yann et Thomas sont complémentaires et sont les frères d’âme que la vie n’aurait jamais du séparer.

NOS FUTURS PHOTO2

Vous vous dites alors que Nos futurs est un film au scénario et au dénouement prévisibles ? Détrompez-vous ! Car ce long-métrage pose des questions bien plus profondes comme le fait d’être dans le déni par rapport à son passé et à un événement qui a tout chamboulé. Si on dit volontiers qu’il faut aller de l’avant et ne pas rester collé à son passé, dans certains cas (précis), on a besoin de lui pour avancer dans sa vie perso et envisager le futur autrement. D’ailleurs, le titre ne vous aura pas échappé Nos futurs, c’est avant un jeu de mots, la peur de grandir et d’affronter la suite pour nos deux protagonistes en particulier pour Yann dont on sent qu’il n’est pas heureux dans sa vie actuelle, comme s’il lui manquait quelque chose d’essentiel pour avancer.

NOS FUTURS PHOTO1

Et ceux qui auront vu Le Premier jour du reste de ta vie apprécieront sans doute la nouvelle histoire de Rémy Besançon, teinté d’instants comiques, cocasses, mélancoliques et même tragiques où la moindre anecdote s’avère en réalité, un détail important prélude à une révélation pour la suite. Un film qui touchera probablement bon nombre d’entre vous tant il évoque avec justesse, humour mais aussi gravité, des thèmes comme l’amitié, la vie adulte mais également le rapport à la mort. Grandir est-ce réellement un fatalisme au point d’en oublier une certaine insouciance et plonger dans un certain déni pour mieux se protéger (c’est le cas de Yann) ? Ou bien c’est résister en restant ado et libre dans sa tête (comme pour Thomas) ? Bien des avenirs se dessinent mais on a besoin du passé (et l’accepter) pour avancer, et c’est toute la philosophie de ce joli métrage

Nos futurs

Un film de : Rémy Besançon

Pays : France

Avec : Pierre Rochefort, Pio Marmaï, Mélanie Bernier, Kyan Khojandi, Camille Cottin, Laurence Arné, Roxanne Mesquida…

Genre : comédie dramatique

Durée : 1h37

Sortie : le 22 juillet

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s