« Cannes est une femme ! »

Lambert Wilson, maître de cérémonie lors du 67ème festival de Cannes
Lambert Wilson, maître de cérémonie lors du 67ème festival de Cannes

C’est avec du retard que je parle enfin du Festival de Cannes, boulot oblige d’autant plus que j’étais bien occupé durant la cérémonie d’ouverture.

Une cérémonie que j’ai suivie en replay sur le site officiel du Festival et qui a rendu hommage aux femmes. Une belle entrée en la matière faite par Lambert Wilson, le maitre de cérémonie qui a été plutôt sobre, au niveau de la présentation.

Un festival qui donc rendait hommage aux femmes, qu’elles soient réalisatrices, scénaristes, actrices ou tout simplement. Et parmi elles, une actrice pour qui j’ai une admiration sans bornes et que je trouve toujours aussi belle, comme si le temps la rendait encore plus lumineuse. Je veux parler de Catherine Deneuve qui, bien qu’elle ait été sévèrement taclée par Charlie Hebdo cette semaine et critiquée pour ses propos sur Dunkerque – la ville du Nord où elle a tourné le magnifique film La tête haute d’Emmanuelle Bercot – je considère toujours qu’elle reste une grande actrice, l’un des symboles cinématographiques de notre pays.

L’hommage aux femmes est d’autant plus pertinent que même s’il y a eu des progrès notables, le cinéma reste encore une affaire d’hommes et un milieu encore masculin. Le festival de Cannes ne fait pas exception puisqu’en soixante-huit éditions seulement une femme a obtenu la Palme d’Or. C’était Jane Champion en 1993 pour La leçon de piano (autant dire une éternité !), cette même Jane Champion qui avait présidé le jury l’année dernière. Toujours est-il que le regard féminin sur le cinéma est quelque chose d’assez précieux dans la mesure où il est, par logique et par définition, différent du regard masculin, ce qui donne une vision souvent inédite et très intéressante le plus souvent. Je pense, spontanément à Polisse de Maïwenn sorti en octobre 2011 et au regard que la réalisatrice a porté sur la brigade de protection des mineurs, donnant une autre dimension du film que j’ai apprécié !

000_Par8169630

Comme vous pouvez aisément vous en douter, je ne suis pas à Cannes et ne pourrai donc pas connaître la frénésie de ce festival si spécial et si particulier. Mais je tâcherai de suivre régulièrement les dernières infos et potins de la Croisette et de suivre tout particulièrement la course à la Palme d’Or et autres prix. A ce titre, la sélection officielle est très alléchante, certains films hors et en compétition s’étant même distingués d’entrée de jeu, comme le film d’Emmanuelle Bercot que je vous conseille de voir mais aussi Mad Max Fury Road, un régal pour les yeux. Deux films hors-compétition mais qui ne devraient avoir aucun souci sur le plan de la critique.

Alors, Cannes c’est parti et j’ai hâte de savoir ce que le jury nous aura réservé cette année pour la cérémonie de clôture ! Mais pour cela, il faudra attendre le 24 mai au soir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s