Les Gorilles : duo improbable pour film potable

1675072-affiche-du-film-les-gorilles-950x0-2Manu Payet/JoeyStarr. Un duo qui n’avait jamais été testé jusqu’ici et dont on se demandait s’il allait pouvoir bien fonctionner. C’est du moins ce qu’on se dit lorsqu’on découvre « Les Gorilles », en ces beaux jours de printemps.

Le synopsis est dans ce genre de film comique assez simple et surtout simple à mettre en place : Alfonso (Joeystarr) est un agent affecté au service des hautes personnalités, très compétent, très professionnel mais surtout très colérique et très brutal. Menacé par une mise à pied, ce dernier se voit contraint et forcé de faire équipe avec Walter (Manu Payet), une jeune recrue qui ne manque pas d’immodestie et surtout d’inexpérience. Ce tandem aura pour mission de protéger Jal-Y (Alice Belaïdi), la chanteuse RnB du moment, menacée par son ex-compagnon en cavale.

Lu comme cela, on craint alors que Les Gorilles soit plan-plan, et qui brille par un manque de solidité et de profondeur extrême. C’est un peu cela en réalité mais, à ma grande surprise, je dois avouer que j’ai été plutôt séduit par ce film qui a le mérite de ne pas trop trainer en longueur et d’aller assez vite. La réussite sans doute au couple Joeystarr/Manu Payet, un duo vraiment improbable et dont les personnages qu’ils incarnent ne sont qu’une caricature d’eux-mêmes. C’est sans doute assez convenu – surtout pour Joeystarr incarnant de temps à autre des personnages de bad boy, colérique et tapageur à l’instar de ce qu’il fut dans une vie pas si lointaine – mais qui fait que le film fonctionne et surtout son ressort comique. Les deux compères sont le total opposé et deviennent au bout du compte complémentaires, ce qui donne un résultat finalement potable, faisant oublier la pauvreté et surtout le côté attendu du scénario.

3150450-jpg_2799645_960x533

Ce nouveau duo comique fait en tout cas penser au tandem des années 1970, Depardieu/Richard, l’un campant son rôle de brute à la perfection et l’autre multipliant les gaffes. Je ne sais pas si Tristan Arouet, le réalisateur, avait voulu faire une sorte d’hommage mais le choix s’avère plutôt pertinent. Pour le reste, Les Gorilles, ce n’est pas non plus du grand cinéma, il ne faut pas donc s’attendre à quelque chose de profond hormis peut-être à apercevoir ci et là, certaines personnalités du show-biz qui ont bien accepté de faire une apparition en guise de caméo.

Un film qui fera certainement votre dimanche soir lorsqu’il sera diffusé à la télé. Mais bon ! Pour un film sortant des productions EuropaCorp, la société de Luc Besson, ce n’est guère surprenant non plus !

Les Gorilles

Un film de : Tristan Arouet

Avec : Manu Payet, Joeystarr, Alice Belaïdi…

Pays : France

Genre : comédie

Durée : 1h22

Sortie : le 15 avril

Note : 10/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s