« Robin des Bois, la véritable histoire » : un navet consommable

043045Il y a toute sorte de films, vous le savez mieux que moi ! Parmi ces films, on a les fameux navets. Et parmi les navets, on a les indigestes et les bons, c’est à dire regardable. On va passer un bon moment à tuer sans plus !

Robin des Bois, la véritable histoire version Max Boublil c’est un peu cela ! Une comédie plus ou moins convenue, à l’intrigue très travaillée (J’ironise) et des vannes et des gags un peu lourdes mais suffisamment pour que vous rigoliez un bon coup, surtout après une journée éprouvante.

Le comédien, scénariste du film, retrace à sa sauce l’histoire du légendaire Prince des Voleurs, loin, bien loin de la réputation et de l’image qu’on en garde de lui. Le Robin des bois, version Max Boubil, est plutôt un voyou, arnaqueur professionnel qui, avec son compère Tuck, n’a qu’une éthique voler les pauvres car les riches c’est bien trop risqué. Robin a cependant une ambition : racheter le Pussycat, un bar bien couru de Sherwood et pour ce faire, il projette de cambrioler la caisse des impôts. Mais sa rencontre imprévue avec le gang de Sherwood, des justiciers qui volent aux riches pour donner aux pauvres, va bouleverser ses plans et faire de lui un héros bien malgré lui.

Comme on peut s’y attendre, ce n’est pas du grand cinéma qu’on nous propose mais un joli navet à déguster entre deux occupations. Le film ne se prend pas au sérieux (heureusement d’ailleurs) et s’il est drôle, c’est plus en raison de l’ambiance dans la salle que des blagues et autres jeux de mots qu’on a vite fait d’oublier. Comme dans tout navet, les références anachroniques sont bien là et elles servent de support, de prétexte pour balancer quelques gags ou calembours plus ou moins réussis. Pour le reste, comme je viens de l’écrire, ce n’est pas de la grande cuisine cinématographique non plus ! Les dialogues et les répliques sont faibles et très faciles et Max Boublil est juste potable en Robin des Bois, fidèle à ses personnages au physique et au comportement d’ado (attardé), prétentieux et un peu (beaucoup ?) lâche. Un registre qui lui va plutôt bien au final et on n’imagine pas trop l’acteur jouer dans un autre registre.

ROBIN DES BOIS LA VERITABLE HISTOIRE PHOTO2Vu l’aurez compris Robin des Bois la véritable histoire n’est pas une comédie dont on se souviendra dans quinze ans mais ce n’est pas trop moche à regarder non plus ! Les extérieurs (en Hongrie) ont été très bien tournés et le film se permet un clin d’œil en forme d’autodérision à la toute fin. Et les plus observateurs observeront deux têtes bien connues du Petit Journal de Canal Plus présents dans le casting en plus de la très jolie Géraldine Nakache. Sinon pour le reste, si vous avez d’autres choix de films, reportez-vous sur cela de préférence ! 😉

Robin des Bois, la véritable histoire

Un film de : Anthony Marciano

Avec : Max Boublil, Malik Bentalha, Géraldine Nakache, Ary Abittan, Gérard Darmon, Patrick Timsit…

Pays : France

Genre : comédie

Durée : 1h33

Sortie : le 15 avril

Note : 8/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s