Cannes 2015 : demandez la sélection !

France Cannes Film Festival
Pierre Lescure, président du Festival de Cannes en compagnie de Thierry Frémaux, délégué général lors de la présentation de la sélection 2015

Ambiance hier à Cannes pour la présentation officielle des films qui concourront pour le soixante-huitième festival qui se tiendra le mois prochain, du 13 au 24 mai.

Une « belle sélection qui prend des risques » pour reprendre l’expression de Thierry Frémaux, le délégué général. Dix-sept films ont été sélectionnés pour la Palme d’Or (et treize pour « Un certain regard ») qui devront convaincre le jury présidé par les frères Coen.

Capture d’écran 2015-04-17 à 14.13.32

Quatre films français ont été sélectionnés dont Mon Roi de Maïwenn et Marguerite et Julien de Valérie Donzelli. Un bon cru si j’en crois Joan, un camarade bloggeur et encore plus cinéphile que moi, bien qu’il se soit montré critique sur le film de Donzelli qu’il juge fragile. Le film ne sortant que fin septembre, j’aurai largement le temps de me faire une idée (et vous aussi)

Mais comment se déroule la sélection ? Comme l’explique si bien Mathieu Charrier, journaliste à Europe 1, pas besoin d’être un cinéaste confirmé (ou d’être cinéaste tout court) ! N’importe qui peut envoyer un film aux différents comités de sélection pourvu qu’il dure une heure minimum. Autrement dit, vous comme moi pouvons avoir l’idée et le scénario du siècle et le mettre en scène avec tout l’attirail nécessaire pour réaliser un long-métrage ou bien un simple smartphone, du moins en théorie !

Car dans la pratique, ce n’est évidemment pas le cas sans compter que la sélection est très rigoureuse. Sur plus de 1 800 films envoyés aux comités de sélection cette année, seuls cinquante ont été retenus pour au final en garder treize on dix-sept selon les catégories. Ce qui donne parfois des situations ubuesques où de très bons films, encensés par la critique, passent à la trappe car non repérés par les comités de sélection en amont. Ainsi, en 2011, le film Une séparation de l’Iranien Asghar Farhadi n’était tout simplement absent de la sélection officielle alors qu’il avait cartonné dans le box-office par la suite. Un oubli qui peut « s’excuser » lorsqu’il y a plus de 1 800 films à voir, et pas forcément les plus meilleurs !

Cette sélection se trouve également dans la répartition géographique des films. Comme l’indique Thierry Frémaux, il n’y a pas de règle prédéfinie, le comité de sélection veille à ce que tous les genres (dans le sens géographique du terme) de cinéma soient équitablement présents. « Le cinéma français est formidable cette année. On aurait pu en mettre sept » a-t-il indiqué d’ailleurs. Une façon sans doute de veiller à un compromis en entre exception et diversité culturelle.

Le festival devrait tenir, une fois encore, ses promesses cette année avec son lot de stars, de strass et de paillettes mais également de films qui devraient nous en mettre plein à la vue notamment Mad Max Fury Road dont tout le monde parle et le dernier Disney Pixar Vice et versa que j’ai hâte de découvrir et qui ne sortira qu’en France, le 17 juin prochain. Des films hors-compétition qui font faire le buzz durant cette future quinzaine et faire le bonheur des festivaliers… et des cinéphiles comme moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s