A trois on y va ! : deux femmes, un homme, un joli trio

ob_916614_affiche-a-trois-on-y-va-crC’est l’un des grands classiques abordés au cinéma : le fameux triangle amoureux, un thème traité avec plus ou moins de réussite, cela dépend du film, de l’intrigue et du réalisateur. Un huis clos dans lequel, on assiste impuissant à ce qui se passe sous nos yeux et dans lequel on ressent une petite gêne.

Alors quand le cinéma français investit ce thème, on s’attend toujours au meilleur comme au pire, cela dépend des ingrédients utilisés. Mais dans A trois on y va, on trouve une certaine fraîcheur. Peut être que le « charme » du Nord – l’intrigue se passe pour l’essentiel à Lille – ou le jeu d’acteur de nos trois protagonistes y sont pour quelque chose mais ce film est agréable à voir et l’histoire belle.

Charlotte et Micha forment un couple en apparence heureux et Mélodie est leur meilleure amie. Mais Charlotte trompe Micha avec Mélodie qui ne tarde pas tromper sa maitresse avec Micha. Mélodie se retrouve au cœur de ce triangle amoureux et ment à ses deux amours, incapable de mettre un terme à ces histoires et surtout de faire un choix.

Le décor est rapidement planté dès les premières minutes du film lorsque Charlotte et Mélodie profitent de l’absence de Micha pour se parler et s’embrasser furtivement. Très vite, on comprend que si Mélodie (incarnée par Anaïs Demoustier) est au centre du jeu, elle est à la fois aimant mais aussi et surtout dépendante de ce couple. Elle a besoin de leur présence, de sentir leur corps, le son de leur voix… cette relation, que certains considéreraient comme malsaine, se transforme en drogue pour Mélodie, ce qui se voit clairement lorsque s’offre à elle une opportunité professionnelle.

A TROIS ON Y VA PHOTO1On pourrait se dire que ce film est un peu trop intellectuel, un peu trop prétentieux mais curieusement, on rigole de cette situation peu banale. Une scène reprend notamment un grand classique du théâtre, celui de l’amant qui va avoir sa maitresse et qui est obligé de se cacher puis de fuir lorsqu’arrive le mari ou l’épouse. L’instant est drôle et on s’attache aux personnages qui pourraient être nous et une histoire d’amour qu’on aimerait vivre.

A trois on y va est un peu le guide d’un parfait ménage à trois réussi. La logique voudrait que Micha et Charlotte fassent un choix tout comme Mélodie mais le film ne l’entend pas de cette oreille. D’ailleurs pourquoi choisir ? L’essentiel n’est-il pas d’être heureux dans la vie ?

A trois on y va 

Un film de : Jérôme Bonnell

Avec : Anaïs Demoustier, Félix Moati, Sophie Verbeeck…

Pays : France

Genre : comédie sentimentale

Durée : 1h27

Sortie : le 25 mars

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s