« La famille Bélier » : un film en-chantant

246130Lorsque je me suis rendu à la Semaine de la comédie UGC, fin août dernier, j’avais assisté à l’avant-première d’un film dont je ne connaissais pratiquement rien hormis le synopsis.

Le voici : Paula est une ado ordinaire de 16 ans qui vit dans une famille, la plus normale au monde. A la différence que tout le monde est sourd, à l’exception de Paula qui est la seule entendante. Relais indispensable entre ses parents et le « monde extérieur », la vie de la jeune lycée va basculer lorsque, grâce à son talent pour le chant et sur la suggestion d’un prof passionné de Michel Sardou, elle a l’opportunité de monter à Paris pour intégrer la maitrise de Radio France. Un choix difficile et cornélien s’impose à elle…

Je suis rapidement tombé sous le charme de cette comédie où les situations comiques succèdent aux moments plus mélancoliques. Le thème est bien trouvé et place le handicap sous un autre angle et dans une famille où la normalité, c’est d’être sourd et la différence, c’est d’être entendant. Une particularité qui loin d’être un handicap devient en réalité une force, le ciment de la famille, un moteur pour avancer toujours plus loin. On sent le père, la mère, et les deux enfants de la tribu soudés, une union cependant remise en cause avec le choix que Paula devra effectuer.

Hf3W3Car c’est un autre aspect qu’aborde subtilement le film, c’est le passage à la vie adulte, un rite à la fois attendu comme extrêmement redouté. En ayant l’opportunité de faire ses études à Paris, notre héroïne principale quitte un cocon dans lequel elle a toujours évolué et qui nous fait rapidement penser à notre propre situation, lorsqu’arrive par exemple  le moment de quitter le domicile familial pour poursuivre ses études, partir à l’étranger ou bien encore s’envoler définitivement de ses propres ailes et bâtir sa vie. C’est un moment qui n’est jamais simple, parfois douloureux et qui touche toutes les familles, la famille Bélier n’étant qu’un exemple parmi d’autres et qui montre, d’une certaine manière, qu’elle est tout aussi normale que les autres.

the-voice-video-542d5d98597ccRésultat, on passe un très bon moment avec cette comédie. François Damiens et Karin Viard détonnent dans leur interprétation d’un père et d’une mère sourds (ce qui n’empêche pas la mère d’être très excentrique) et retenez bien ce nom : Louane Emera, l’actrice principale, qui déjà promise à un grand avenir musical (elle fut découverte sur The Voice par Eric Lartigau, le réalisateur du film), le sera tout autant sur cinématographiquement parlant ! Toujours est-il qu’ils ont tous relevé un sacré défi : celui de jouer dans la langue des signes ! Rien que cela, cela mérite le respect et d’aller se déplacer pour voir ce joli film.

La Famille Bélier

Un film de : Eric Lartigau

Avec : Karin Viard, François Damiens, Eric Elmosnino, Louane Emera…

Pays : France

Genre : comédie

Durée : 1h46

Sortie : le 17 décembre

Note : 16/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s