Une nouvelle amie : Romain Duris, un(e) personne qui vous veut du bien

affiche1Ce qui est bien avec François Ozon, c’est qu’on est sur d’être surpris tant son univers est toujours particulier, pour ne pas dire spécial. Les acteurs qu’il fait tourner se redécouvrent et on les découvre sous un autre angle, le plus souvent celui dans lequel on s’y attendait le moins.

Une nouvelle amie – que j’avais eu la chance de voir en avant-première en septembre dernier – n’échappe pas à la règle des films de François Ozon sortant des sentiers battus. Suite à la mort de sa meilleure amie, Claire (interprétée par l’étonnante Anaïs Demoustier) sombre dans la dépression au grand dam de Gilles (Raphael Personnaz). La jeune femme ayant fait la promesse de veiller sur la famille de son amie disparue, elle renoue le contact avec David (Romain Duris) et sa fille. Mais un jour, lors d’une visite de courtoisie, elle tombe sur une découverte le concernant. Une étrange découverte qui, bien que déconcertante, va progressivement lui redonner goût à la vie et le rapprocher progressivement du mari de sa meilleure amie.

Afin de vous laisser l’effet de surprise, je ne vais pas vous dévoiler cette fameuse découverte que fait Claire lorsqu’elle se rend chez David (même si il n’y aurait aucun effet spoiler pour vous, cher lecteurs !). Mais de cette découverte nait une complicité puis une ambiguïté entre les deux personnages laissant la voie ouverte à différents scénarii. Dans ce huit-clos bien imaginé et filmé – l’ensemble des personnages évolue dans un milieu bourgeois à la Desperate Housewives – on pourrait bien rapidement se sentir mal à l’aise surtout face à la transformation pour le moins détonante de David. Mais non en réalité ! François Ozon a apparemment tourné son film d’une manière intelligente et Romain Duris dédramatise son personnage dual et joue avec perfection et drôlerie les deux identités qu’ils revendiquent bien qu’en conflit. Il y a en effet, un côté schizophrène dans le personnage de David qui cherche à s’affirmer comme il est au grand jour, la mort de sa femme n’ayant été le déclencheur d’un sentiment, d’une envie trop longtemps refoulée. La rencontre avec Claire aura un effet accélérateur tout en se reposant sur cette ambiguïté qui ne sera levée que bien plus tard dans le film.

Exclu-Romain-Duris-dans-la-bande-annonce-d-Une-nouvelle-amie-de-Francois-Ozon

En clair, un univers à la fois étrange mais également curieux dans lequel on se retrouve plongé et personne ne sort indemne. Les personnages bien évidemment qui seront confrontés à des choix irréversibles et le spectateur qui suit à distance mais également aux premières loges, cette relation très spéciale entre David et Claire. La paire Duris/Demoustier fonctionne bien – et c’est plutôt bien vu de la part de Ozon – et même Raphael Personnaz est existant dans le rôle du mari qui bien se doutant de quelque chose, ne voit absolument pas le « danger » est ailleurs. En clair, un bon moment et un film audacieux sur un sujet tout aussi audacieux comme dérangeant car encore tabou.

une-nouvelle-amie-photo-54043ed3d22cc

Une nouvelle amie

Un film de : François Ozon

Avec : Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz…

Pays : France

Genre : comédie dramatique

Durée : 1h47

Sortie : le 5 novembre

Note : 16/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s