Kick-Ass 2 (ou quand ce film est une tuerie au sens propre comme figuré)

kick-ass-2-poster

Fiche technique :

Titre original : Kick Ass 2

Un film de : Jeff Wadlow

Avec : Aaron Taylor-Johnson, Chloë Grace Moretz, Christopher Mintz-Plasse, Morris Chestnut, John Leguizamo, Donald Faison, Jim Carrey…

Pays : Etats-Unis, Royaume-Uni

Genre : action

Durée : 1h42

Sortie le : 21 août 2013

Synopsis :

Kick-Ass a fait des émules et dans les rues de New-York, de plus en plus de citoyens jouent les super-héros justiciers pour rendre la ville plus sure. Mais Dave (alias Kick-Ass) s’ennuie depuis qu’il a raccroché et fait appel à Mindy (alias Hit Girl) pour travailler ensemble. Durant ce temps, Chris d’Amico (alias Red Mist) cherche à venger la mort de son père pour laquelle il rend Kick-Ass responsable. Il devient Motherfucker et se prétend être le premier super-méchant. A la tête d’une bande, il entend prendre sa revanche en s’attaquant à la bande de justiciers amateurs dirigée par le Colonel Star and Stripes. On se dirige alors vers un affrontement et seule Hit Girl sera en mesure de sauver son ami Kick-Ass de la destruction.

L’esprit critique :

Kick-Ass, Hit-Girl et Red Mist (devenu Motherfucker) sont de retour et pour notre plus grand plaisir ! La suite était attendue et je dois vous dire que je n’ai été en aucun déçu par ce nouvel opus, tout aussi explosif (voire plus) que le précédent sorti en 2010. L’histoire se centre davantage sur le personnage de Hit Girl (interprétée par la mignonne Chloë Grace Moretz) qui découvre les joies et les peines de l’adolescence alors qu’elle tente d’avoir une vie normale après son passée de justicière sanguinaire et sans pitié. Une suite dans laquelle les super-héros et les super-méchants se rendent coup pour coup, ce qui donnent des scènes de baston géniales mélangées avec des situations comiques en partie grâce à Jim Carrey qui joue un ancien truand repenti en un justicier guidé par la foi mais également à Motherfucker (alias Christopher Mintz-Please), un super-méchant à la fois psychopathe et immature. Résultat, on en redemande et on espère que les producteurs prépareront un troisième opus !

Note :

17/20

Jim Carrey s’était montré critique en dénonçant la violence du film et en refusant d’en faire la promotion. Après avoir vu le film, je trouve qu’il avait un peu exagéré dans la mesure où ce n’est plus de la violence gratuite et que le côté comique du film donne un bon équilibre. Pour ceux qui n’auraient pas vu le premier opus, je vous recommande de le faire et pour ceux qui s’apprêtent à aller le voir, restez bien jusqu’à la fin du générique final, une petite scène vous attend ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s