La (soudaine) prise de conscience de Jim Carrey

movies_kick-ass-2_jim-carrey
Jim Carrey, à l’affiche de « Kick Ass 2 » qui sortira en France, le 16 août prochain

Il n’est pas toujours facile de tenir un blog, surtout quand vous en tenez plusieurs. Ainsi, il est vrai que je suis assez peu souvent sur mon blog ciné, ce qui ne veut pas dire que je vais moins au cinéma. Bien au contraire, puisque j’ai enchaîné pas moins de six films la semaine écoulée, du chef d’œuvre qui en jette – Man of Steel – au pire navet que j’aimais vu – My movie project.

Mais malgré mon absence relative, je suis toujours autant l’actualité cinéma et c’est un article consacré à Jim Carrey qui m’a attiré l’attention.

L’acteur américano-canadien vient en effet d’annoncer qu’il ne ferait pas la promotion de Kick Ass 2,  qui fera son entrée dans les salles, le 21 août en France et dans lequel il joue le Colonel Star and Stripes, un ancien truand devenu chef de bande d’une ligue de justiciers. Via son compte Twitter, il justifie sa décision en dénonçant le trop plein de violence du film qui fut tourné juste avant la tuerie de Newton en décembre dernier. Mark Millar, producteur exécutif du Kick Ass 2, s’est étonné de la prise de position de Carrey, tout en lui demandant de revenir sur sa décision, rappelant que Jim Carrey avait lu le scénario et n’avait donc rien découvert lors du tournage du film. (Voir ci-dessous la vidéo extraite d’une émission américaine)

Jim Carrey, en plus d’être (très) drôle, est également connu pour son combat en faveur de la limitation des armes à feu. Aussi, a-t-il voulu marquer le coup ou plutôt prendre ses précautions dans l’hypothèse d’un drame à venir, craignant que la violence (un peu gratuite, il faut le reconnaître) qui prévaut dans Kick Ass donne des idées à certains. En juillet 2012, un tueur fou avait ouvert le feu lors de la première du « Dark Night Rises » à Aurora, dans la banlieue de Denver dans l’Etat du Colorado. Le bilan fut très lourd – douze morts et une quarantaine de blessés – et très vite, le film de Christopher Nolan fut montré du doigt, l’auteur du crime ayant avoué qu’il était un grand fan du Joker, l’ennemi intime et juré de Batman.

On pourrait se dire que Jim Carrey n’assume pas sa participation au film ou (au mieux) profite de la sortie prochaine de Kick Ass 2 pour faire de la politique et apporter sa contribution au débat sans fin (et sans issue) sur la limitation des armes à feu aux Etats-Unis, d’autant plus que selon L’Express, rien ne dit que l’acteur rendra son cachet ou le reversera à des associations. Mais pour avoir vu le premier opus de Kick Ass, il faut dire que ses propos ne manquent pas de pertinence, du moins méritent la réflexion.

Car si Kick Ass 1 était génial, dans le cadre de l’intrigue et de l’action, on s’interroge quand même sur la place donnée à la violence dans le film surtout lorsque le personnage de Hit-Girl (incarnée par Chloë Grace Moretz) n’a à peine de 12 ans et joue les tueuses à gages et justicières en culotte courte, sous l’œil bienveillant de Big Daddy alias Nicholas Cage. A ce propos, la scène dans laquelle le père tire sur sa fille pour lui apprendre à supporter l’impact d’une balle à feu m’a rendu assez perplexe. (Voir l’extrait ci-dessous en anglais)

Bien évidemment, je ne crois pas au lien « film violent » = violence perpétrée dans la réalité dans la mesure où un film reste un film, et que ce n’est pas la réalité. La corrélation reste donc difficile à établir – surtout que Kick Ass n’est ni le premier et ne sera ni le dernier à se distinguer par sa violence (rappelez-vous Kill Bill de Quentin Tarantino, surtout le volume 1) – sans compter que certains drames liés à l’utilisation des armes à feu qui se sont récemment produits aux Etats-Unis, ne concernèrent ni de près ni de loin un film (exception faite du Dark Night Rises)

Par souci de se prémunir d’éventuelles critiques ou mises en cause et pour le bien de sa carrière, Jim Carrey a donc préféré se démarquer. Toujours est-il que Kick Ass 2 sera interdit aux moins de 17 ans non-accompagnés aux Etats-Unis et aux moins de 12 ans (avec avertissement) en France, sauf si le CNC et le CSA décident d’être encore plus sévère dans leurs recommandations.

En attendant la sortie du film (que je suis impatient de voir, moi qui ait vu le 1), voici le trailer de Kick Ass 2, avec un Jim Carrey méconnaissable ! A vous de vous faire votre propre opinion, quant au degré de violence dénoncé par l’acteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s