Spring Breakers (ou quand Selena Gomez et Vanessa Hudgens se lâchent un peu trop)

l-affiche-francaise-de-spring-breakers

Fiche technique :

Titre original : Spring Breakers

Un film de : Harmony Kronine

Avec : James Franco, Vanessa Hudgens, Rachel Korine, Selena Gomez, Ashley Benson…

Pays : Etats-Unis

Genre : comédie dramatique

Durée : 1h34

Sortie le : 6 mars 2013

Synopsis :

Candy, Brit, Faith et Cotty sont quatre amies d’enfance qui ne rêvent que d’une seule chose, le « Spring Break », la grande fête estudiantine où tout est permis : Drogue, alcool et sexe à volonté. Pour se payer leur séjour, les filles se cotisent. Mais leurs économies sont insuffisantes et elles décident de commettre un braquage pour financer le voyage. Une fois la somme amassée, les quatre demoiselles débarquent en Floride pour s’éclater jusqu’à qu’elles se fassent arrêter par la police et placée en garde à vue. Elles sont, contre toute attente, libérées par Alien, un rappeur fortuné tout aussi mystérieux qu’inquiétant…

L’esprit critique :

Spring Breakers : apologie du sexe et de la violence gratuite ? C’est la question qu’on se pose légitimement tout au long du film et même après tant certaines scènes et répliques sont tendancieuses et assez dérangeantes. Mais la conclusion serait un peu trop facile et en réalité, c’est bien plus subtil. Le long-métrage de Harmony Kronine insiste plutôt sur le destin de ces adolescentes qui veulent changer de vie, changer de peau au risque de se brûler les ailes, devant constamment lutter entre qu’elles désirent et jusqu’où elles peuvent aller au-delà de leurs limites. Ce constat s’applique tout particulièrement à Faith (Selena Gomez) qui en dépit de son corps parfait reste « la petite fille sage » de la bande, à la différence de Candy (Vanessa Hudgens) qui dépasse allègrement la ligne jaune. Parallèlement, le film fait écho à toutes ces « Disney stars » américaines qui véhiculaient des valeurs (souvent conservateurs et morales notamment sur le plan de la sexualité) et qui du jour au lendemain casse subitement leur image ou pètent les plombs, notamment Britney Spears à qui, il est fait référence dans le film. De fait, le Spring Break sert plutôt de prétexte, d’exutoire même si cela reste à double-tranchant.

Note :

15/20

Un film à voir si vous aimez l’ambiance spring break ! Pour les fans de Vanessa Hudgens, préparez-vous au choc, vous risquez de ne plus reconnaitre la gentille et innocente Gabriella Montez d’High School Musical ! Quant à James Franco, il est tout simplement excellent et flippant !

BONUS :

Je n’ai pas pu m’en empêcher – et je risque de me faire allumer par mes copines et potes en cette journée du droit des femmes ^^’ – mais bon, en bonus, voici une autre affiche du film avec Selena Gomez. Je sais pas pourquoi mais j’ai particulièrement flashé sur elle ! 😉

20460129.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s