Le cinéma, futur produit de luxe ?

cinema-gaumont-angersLe cinéma va-t-il devenir (ou est-déjà-t-il devenu) un produit de luxe ?

Le distributeur Gaumont-Pathé a en effet lancé en décembre un service premium dans son multiplexe de la place de Clichy dans le XVIII° arrondissement de Paris. Un service qui semble déjà exister à Chambéry depuis juillet dernier.

Le principe est simple : si vous voulez profiter un maximum de votre place de ciné, d’un siège ajustable et inclinable et être situé au milieu de la salle (ce sont les places plus intéressantes et les plus prisées), il vous faudra débourser un supplément de deux à trois euros en fonction des prestations en plus de votre ticket préalablement acheté plein tarif.

Le service est actuellement en expérimentation depuis la mi-décembre et pourrait être étendu à l’ensemble des multiplexes et cinéma Gaumont-Pathé si elle s’avère concluante. Une annonce qui n’a pas manqué de faire réagir certains s’interrogeant sur l’utilité d’un tel service pour mieux le dénoncer.

Pour ma part, je reste circonspect quant à l’utilité d’une telle prestation surtout dans un contexte de crise. D’un côté, l’idée n’est pas stupide en soi, profiter au maximum du confort d’une salle de multiplexe comme si on était chez soi, c’est un peu la philosophie de l’offre de Gaumont-Pathé. Après tout, deux trois euros déboursés à titre exceptionnel pour un film exceptionnel (un blockbuster du genre Die Hard 5 ou Le Hobbit) pourquoi pas ?

Toutefois, il n’est pas évident qu’un tel argument suffise pour attirer du public et inciter ce dernier à se rendre au cinéma. Avec un ticket d’entrée de plus en plus élevé (moyenne de 10,50 €) et qu’on ne peut plus bénéficier de réduction, l’heure est aux économies et il faudra des arguments en béton pour que Pathé-Gaumont démontre l’intérêt de son service premium sans compter qu’il crée une inégalité de principe entre ceux qui peuvent se permettre de débourser au final une quinzaine d’euros (pop-corn et glaces non incluses) et ceux qui devront se mettre à l’arrière-ban, faute de mieux, à l’instar du TGV avec la 1ère et la 2nde classe.

Salle du cinéma "Gaumont-Pathé" Wepler avec les sièges "service premium" en gris
Salle du cinéma « Gaumont-Pathé » Wepler avec les sièges « service premium » en gris

En adoptant une telle stratégie, Pathé-Gaumont remet en cause un principe fondamental de l’industrie cinématographique qui veut que les salles et autres multiplexes doivent offrir un niveau de confort égal entre spectateurs, l’objectif étant de maintenir le côté « populaire » du cinéma, accessible à tous. Avec l’application de ces tarifs, la salle de ciné devient un endroit, un lieu où on achète et on consomme et de moins en moins un endroit où on se divertit. C’est déjà le cas des multiplexes avec ses services plus ou moins justifiés – comme l’achat obligatoire de lunettes 3D en plus du supplément sur le ticket final – et à ce rythme, on finira par vendre des doudous, couvertures et autres gadgets, ce qui ressemblera à tout sauf à une salle de cinéma où on projette un film !

De son côté, la direction de Pathé-Gaumont se défend de toute discrimination ou bien encore de l’idée d’instaurer un « cinéma à deux vitesses », justifiant sa stratégie par la nécessité d’innover pour attirer davantage de spectateurs. Pas sur qu’un tel argument soit entendu en ces temps de crise ! D’ici là, je préfère me contenter d’une place classique dans une salle lambda, une place tout aussi confortable et adorable au bout du compte, même au milieu (pourvu qu’on s’y prenne tôt et qu’on fasse preuve de rapidité !) 😉

2 Replies to “Le cinéma, futur produit de luxe ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s